Lors de mes coachings sportif, j’aborde toujours l’aspect nutritionnel, point essentiel à prendre en compte lors d’une démarche de remise en forme. Alors je pose des questions sur les habitudes nutritionnelles quotidiennes de mes clients et ainsi, petit à petit, je sème des petites graines dans leur tête qui, au final, feront une énorme différence quant à leurs résultats obtenus 👊

✅ Tout ce que je préconise, je l’applique moi-même. Jamais je ne donne de conseils sur ce que je ne maîtrise pas ou n’applique pas personnellement. Et nous finissons inévitablement par parler du fameux « cheat meal » 🍟

Lors d’un engament sérieux sur un programme nutritionnel, je demande toujours de partir sur 30 jours sans excès. Le programme est personnalisé et je veille à prendre en compte les spécificités de chacun de mes clients pour que cela soit réalisable et que surtout ça n’engendre NI FRUSTRATION, NI PRIVATION. Une petite douceur quotidienne est notamment souvent intégrée 🍫
↪️ Un mois sans excès permet à la fois de mettre en place des habitudes dans son quotidien (il faut en moyenne 21 jours) et aussi d’obtenir des premiers résultats hyper concrets, ce qui motivera à fond par la suite 👌

Oui mais alors, POURQUOI ce cheat meal ?
Premièrement, parce que je ne suis pas capable moi-même de m’en passer 😉
Par contre, le reste est EQUILIBRE, VARIE et répond aux attentes de mon corps 🥗.


J’ai appris à prendre énormément de plaisir à équilibrer mon quotidien POUR GARDER LA FORME. Ceci ne me coûte pas, c’est devenu un véritable plaisir et c’est bien vers cela que je travaille à emmener chacun de mes clients.MAIS, pour que cela fonctionne, je m’impose toutes les semaines/10 jours un vrai CHEAT MEAL 🍕. Ce repas bien gras, déséquilibré et qui me fais déboutonner mon pantalon ! C’est soit un cheat meal, soit un enchaînement de plats… Bref, je me lâche. Physiquement et mentalement, je lâche la pression et ça fait du bien !

MAIS CE N’EST PAS TOUT ! Cet excès hebdomadaire est nécessaire à votre organisme pour, comme je le disais plus haut : lâcher la pression, mais aussi pour redonner un boost au programme. En respectant ce sheet meal, j’assure à mes clients d’aller plus loin dans leur objectif de remise en forme et surtout de stabiliser leurs résultats par la suite. Je ne connais personne qui est capable de ne jamais craquer et souvent de ne pas culpabiliser par la suite. Ici, ce « craquage » est inclus dans une semaine alimentaire équilibrée et encadrée et notre corps apprend à le gérer et à l’éliminer régulièrement
🤜 GAGNANT-GAGNANT 🤛

📸 PHOTO 📸
La photo qui illustre cet article est mon « craquage » de samedi dernier. J’avais envie/besoin de « gras » alors je suis allée ou j’étais sur d’en avoir pour mon compte 😅
Au menu : apéritif puis vol au vent à La Villette (le meilleur que l’on puisse manger sur Bruxelles) accompagné de frittes – mayo et une bière. Evidement, un dessert chocolaté (des profiteroles) est venu s’ajouter.
Traditionnellement, quand je sors en ville, je marche toujours jusque sur la Grand’Place et m’achète quelque pralines que je déguste en refaisant le monde 😋
Bref, j’ai par la suite dormi sur le dos 😂

👉 Avouez qu’en ayant lu ces lignes, vous vous sentirez moins coupable la prochaine fois que vous vous gaverez 😛
↪️ Petite précision : le timing a une importance capitale ! Un seul et unique « craquage » par par semaine sur un seul repas, le reste est nickel ✊

Au top !
Margaux

Liens utiles :

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2017 Margaux Rubi | Website by Linguana | Tous droits réservés

Suivez-nous: