🤜 Ce matin, 7h15 je commence mon entraînement dans mon studio 🏋️‍♀️

Pourquoi si tôt ? me direz-vous.
Certainement parce que je n’ai que ça à faire 😅 j’ai envie de dire !
Allez, sans rire, parce que depuis des années je fonctionne sur 3 entraînements/semaine. Ni plus, ni moins. « Mode je me sens bien au quotidien ». C’est ainsi que je garde le rythme dans mon quotidien, ma ligne et retrouve mes formes après mes grossesses 😉.

La seule période durant laquelle je ne fais pas de sport est durant mes vacances ⛱/ Là, je passe sur un tout autre « mode » – (« mode vacances » !)celui de la découverte d’autres villes, pays, des ploufs dans la piscine et des cocktails 🍹 dégustés les doigts de pieds en éventail !

En tant que coach sportif et indépendante, mon emploi du temps ⏱n’est jamais le même. Que cela soit d’un jour à l’autre ou d’une semaine à l’autre. Je ne peux donc pas miser sur une organisation « routinière ».
Mon astuce est alors d’analyser chaque dimanche soir mon agenda et ainsi de planifier mes propres « rdv sport ». Je les bloque dans mon agenda. Quoi qu’il arrive, je trouve toujours une solution.
Par exemple, cette semaine :

  • lundi 8h00 : spinning pour 20 miles 🚴‍♀️(sur ma terrasse, le pied total!),
  • mercredi 7h15 : 1h renforcement musculaire 🏋️‍♀️en studio
  • vendredi se sera natation à 7h30 pour 2,5km 🏋️‍♀️.
  • 5 jours/7 10′ d’abdos hypopressifs.

La semaine passée c’était : lundi, mardi et samedi ! 1X vélo et 2X renforcement. Rien à voir donc mais objectif atteint !

Rien de bien sorcier, simplement réalisé de façon régulière et répétée.

Mes excuses ? Je n’en ai pas, je ne m’en trouve pas. « Mode 0 excuse ». Ce que je fais quand vraiment c’est un peu trop « poussif » est que j’adapte mes entraînements à mon état de forme (et je me mets un bon coup de pied aux fesses !)

Et pourtant, comme tout le monde, je pourrai m’en trouver 1000 ! Le fameux « Mode je peux pas, j’ai canapé »! Mes deux enfants sont malades et se réveillent plusieurs fois par nuit, mon mari travaille comme un fou et je prends le relai aussi souvent que possible, la crèche de mon bébé vient de fermer, j’ai plus de clients que je n’en ai jamais eu et ça me demande une organisation millimétrée (ce qui est hyper positif hein !)… Mais ça, on s’en fou ! Car mon envie et mon besoin de « sporter » sont plus forts que tout alors quoi qu’il arrive, 3x/semaine, je me bouge !

La phrase qui me revient le plus souvent de la part de mes clients : « Mais toi, tu n’as pas besoin »
Heuuuu comment dire… C’est ❌ FAUX ❌! On a le physique que l’on se créé, rien d’autre (en dehors de tout problème de santé, dérèglement hormonaux et autres,…)
Et là, à moi de placer mes deux mots magiques « constance » et « persévérance« . Fais ton sport de la bonne manière, encadrée par un coach pro et diplômé, régulièrement et dans la durée, sans oublier la notion de plaisir qui m’est chère, et ainsi la magie opérera.

Mon pourquoi. J’ai décidé de devenir personal trainer après avoir analysé pendant des années ce qu’il se passait dans les salles de fitness.

  • ↘️Sport de masse sans suivi ni accompagnement personnalisé.
  • ↘️Motivation en chute libre.
  • ↘️Blessure.
  • ↘️Manque de résultats.
  • ↘️Frustration.
  • ↘️Je voyais les gens passer d’un « mode 100% motivés » à celui de « 100% dégoûté »…

J’étais effarée de voir autant de turn-over dans les salles. Autant de gens motivés qui finissaient par non pas partir mais fuir.
C’est ainsi que j’ai créé ✅mon concept de remise en forme✅.
A la fois basé sur :

  • ↗️des mouvements complets et des enchaînements spécifiques,
  • ↗️alliant renforcement, endurance, équilibre et souplesse.
  • ↗️Bouger tout en prenant du plaisir à transpirer.
  • ↗️Etablir des objectifs et ENFIN les atteindre.
  • ↗️Se bâtir son physique sur de solides bases permettant de prévenir les maux et d’améliorer son capital santé.

Et toi, en quel « mode » es-tu ?

Ta Coach,
Margaux

Lien utiles :

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2017 Margaux Rubi | Website by Linguana | Tous droits réservés

Suivez-nous: